Bonne année à tous!!!

Cette automne j’ai passé de longues heures devant le MOOC (Massive Open Online Course) organisé par l’ISIPCA (Institut Supérieur International de Parfum, de la Cosmétique et de l’Aromatique alimentaire) qui avait pour objet : Parfums, de l’art de sentir au marketing sensoriel. Ce MOOC m’a passionné et m’a fait découvrir des nouvelles facettes de la parfumerie que je n’avais pas appris pendant mes études d’esthétique.

Donc, pour cette nouvelle année, j’ai décidé de vous faire partager ma passion pour le monde de la parfumerie et aussi pour vous montrer que les parfums ne sont pas que des « sent-bon », mais bien de vraies créations : le parfumeur créateur choisit avec soin, chaque matière première, chaque synergie, pour nous conter une histoire, pour nous faire ressentir des émotions

Pour ce premier article, commençons par la base ! Je souhaite mettre en scène les différentes familles de la parfumerie : Hespéridés, Aromatique, Florale, Chyprée, Fougère, Boisée et Orientale. Ces mots servent souvent à la description des parfums, mais qu’elle est l’origine de ces familles?

Après la lecture de cet article, vous parlerez enfin la même langue que les vendeuses de parfumerie ! Bonne lecture 🙂

Le parfum c’est comme une partition de musique : c’est une succession de notes et d’accord qui nous rappellent des souvenirs, des personnes aimées.

de gauche à droite: Eau d’orange verte d’Hermès – Eau d’Hadrien d’Annick Goutal – L’eau de Cologne Impériale de Guerlain – Eau de Rochas – O de Lancôme – Dior Homme Sport de Dior

Dans la mythologie grecque, les Hespérides sont les trois nymphes du couchant. Elles veillaient sur le jardin des dieux où poussaient les « pommes d’or » (oranges) : fruits qui donnaient l’immortalité et qui furent dérobées par Héraclès. C’est donc en hommage à cette légende qu’on donna le nom Hespéridés à la famille olfactive qui regroupe les agrumes.

En parfumerie, il s’agit de la famille la plus ancienne, car elle fut utilisée dans la composition des eaux de Cologne. Les notes hespéridées sont des matières premières très fraiches et volatiles aux multiples facettes :

  • Hespéridé à facette aromatique : Eau d’Orange verte d’Hermès
  • Hespéridé à facette boisée : l’Eau d’Hadrien d’Annick Goutal
  • Hespéridé à facette musquée : Eau de Cologne Impériale de Guerlain
  • Hespéridé à facette chyprée : Eau de Rochas / l’O de Lancôme
  • Hespéridé à facette épicée : Dior Homme Sport de Christian Dior

Les parfums dits aromatiques sont des parfums frais masculins. La lavande est leur représentant principal mais on y retrouve aussi le basilic, le thym, le romarin, l’anis, etc. Ce sont des matières premières fraiches tonifiantes souvent associés à celles de la toilette. En effet, les aromates étaient utilisés dans le préparation des eaux de Cologne aux XIXe et au XXe siècle (cf Olfathèque) et notamment la lavande.

Voici quelques parfums dits aromatiques :

  • Aromatique à facette boisée : Eau Bleu-eau fraiche d’Issey Miyaké
  • Aromatique à facette hespéridée : Essentiel de Lacoste
  • Aromatique à facette orientale : Eau de lavande d’Annick Goutal
  • Aromatique à facette gourmande : Brin de réglisse d’Hermès
  • Aromatique à facette épicée : Eau de Jatamansi de l’Artisan Parfumeur.

Eau bleue, eau fraiche par Issey – Essentiel de Lacoste – Eau de lavande par Annick Goutal – Brun de réglisse d’Hermès – Eau de Jatamansi par l’Artisan parfumeur

Alien de Thierry Mugler – Loulou de Cacharel – Chanel n°5 de Chanel – J’adore de Christian Dior – Anaïs Anaïs de Cacharel

Les fleurs sont la base de la parfumerie. Dans l’Antiquité, les Romains fabriquaient des parfums notamment à base de rose d’Italie. Grasse et sa production de fleurs est emblématique de notre patrimoine et à permis l’essor économique de la parfumerie française. Les fleurs comme la rose, le muguet, l’iris, le jasmin ont inspiré et inspirent toujours les grands créateurs parfumeurs. Grâce à l’étendue des notes florales et leur capacité à s’accorder avec d’autres notes, les parfums fleuries connaissaient des variations très larges.

Voici quelques exemples :

  • Fleurie à facette aldéhydée : Chanel n°5 de Chanel
  • Fleurie à facette fruitée : J’adore de Christian Dior
  • Fleurie à facette épicée : Loulou de Cacharel
  • Fleurie à facette musquée : Alien de Thierry Mugler
  • Fleurie à facette boisée : Anaïs Anaïs de Cacharel

Les parfums fleuris sont principalement pensés pour les femmes, mais dans certains pays arabes par exemple, les hommes peuvent porter des parfums à base de rose ou de jasmin.

Mitsouko de Guerlain – Miss Dior Original de Dior – Coco Mademoiselle de Chanel – Aromatic Elixir de Clinique – Femme de Rochas – Mon parfum chéri par Camille d’Annick Goutal

La famille des Chyprés est née suite à la création d’un accord de matières premières qui compose le parfum de François Coty : Chypre (1917). Ce parfum construit autour de l’accord bergamote, rose, jasmin, mousse de chêne, patchouli et ciste labandium fut un grand succès à sa sortie. Cet engouement fut tel, que de nombreux parfums copiant cet accord firent leur sortie.

Aujourd’hui, les parfums chyprés sont toujours très appréciés par le public, mais depuis quelques années, le durcissement de la réglementation sur l’utilisation de la mousse de chêne (matière première allergène) a obligé les parfumeurs à reformuler la composition des parfums chyprés. Ceci a donné naissance à une nouvelle catégorie dans la famille : « les nouveaux chyprés ».

Les parfums chyprés sont des parfums très féminins et intemporels. Leurs sillages ne passent pas inaperçu :

  • Chypré à facette épicée : Mitsouko de Guerlain
  • Chypré à facette verte : Miss Dior Original de Christian Dior
  • Chypré à facette fuitée : Coco Mademoiselle et Femme de Rochas
  • Chypré à facette fleurie : Aromatic Elixir de Clinique
  • Chypré à facette cuirée : Mon parfum Chérie par Camille d’Annick Goutal

Comme pour la famille des chyprés, la famille fougère a vu le jour grâce à un parfum masculin emblématique : Fougère royale de Houbigant (1882). L’accord fougère est construit de la sorte : lavande, géranium, mousse de chêne, vétiver et coumarine (molécule de synthèse). Cette famille est passée par plusieurs tendances. Soit pour attirer un public plus jeune, mais aussi pour des raisons de législations ( réglementation de la mousse de chêne).

Les parfums de la famille des fougères sont des grands classiques de la parfumerie masculine. Ils révèlent l’image d’un homme distingué et raffiné :

  • Fougère à facette aromatique : Azzaro pour homme d’Azzaro / Fougère Royale d’Houbigant
  • Fougère à facette orientale : Jicky de Guerlain
  • Fougère à facette fruitée : Hugo d’Hugo Boss
  • Fougère à facette boisée : L’Homme d’Yves Saint Laurent

Azzaro pour Homme – Jicky de Guerlain – Fougère Royale de Houbigant – Hugo par Hugo Boss – L’Homme d’Yves Saint Laurent

Habanata de Molinard – Shalimar de Guerlain – Habit Rouge de Guerlain – Poison Girl de Dior – Angel de Thierry Mugler – L’heure Bleue de Guerlain.

Habanata de Molinard (1921) fut le premier parfum à la structure orientale. Néanmoins, le parfum oriental par excellence reste Shalimar de Guerlain composé en 1925. Les notes qui représentent cette famille sont la cannelle, la fève tonka, l’iris, la vanille, etc.

On reconnaît les parfums orientaux par leurs notes chaudes et rondes et parfois par leur effet poudré. Cette famille se marie extrêmement bien avec des facettes florales, épicées. Voici quelques exemples :

  • Orientale : Shalimar de Guerlain ; Habit rouge (Homme) de Guerlain
  • Orientale à facette fleurie : Coco de Chanel, Loulou de Cacharel, Poison Girl de Dior , Cacharel pour Homme de Cacharel
  • Orientale à facette gourmande : Angel de Thierry Mugler , Le parfum Lolita Lempika
  • Orientale à facette poudrée : L’heure bleue de Guerlain
  • Orientale à facette épicé : Opium d’Yves Saint Laurent

La famille des bois est la colonne vertébrale des fragrances : elle donne la structure de base où se fixeront les autres notes de la composition. Les matières les plus emblématiques sont le vétiver, le cèdre, le patchouli, le santal, etc. Pendant longtemps cette famille n’a servi que de soutien aux autres matières. Mais à partir de 1958 grâce au parfum de Carven, Vétiver et celui de Guerlain qui porte le même nom, elle est devenue une famille à part entière et s’est démocratisée dans la parfumerie masculine mais aussi féminine.

Dans les parfums masculins boisés, nous pouvons citer :

  • Boisé à facette hespéridée : Terre d’Hermès de Hermès
  • Boisé à facette chyprée : Gentleman de Givenchy
  • Boisé à facette cuirée : Fahrenheit de Dior
  • Boisée à fleurie : Chamade de Guerlain

Dans les parfums féminins, nous avons :

  • Boisé à facette orientale : Samsara de Guerlain
  • Boisé à facette fruitée : Santal Massoïa d’Hermès

Terre d’Hermès – Gentleman de Givenchy – Farenheit de Christian Dior – Chamade de Guerlain – Samsara de Guerlain – Santal Massoïa d’Hermès

Vous connaissez maintenant les 7 familles principales de la parfumerie. Cette classification est celle élaborée par la Société Française des Parfums (SFP) mais il en existe d’autre et notamment celle de Michael Edward que vous pouvez découvrir en cliquant sur ce lien.

J’espère que cet article vous a plu ! À bientôt pour une nouvelle aventure olfactive 🙂

références:
www.annickgoutal.com
http://olfatheque.com
magazine « nez » numéro 2